Sunday, July 29, 2007

Perles marocaines (1)

Mon oncle et moi déambulons dans la médina. On vend de tout. Des épices, des théières, des t-shirts, des babouches, des sacs, des montres, des CDs, etc. C’est une sorte de Chinatown arabe. Les CDs sont, bien entendu, copiés. Ça coute 20 Dhrs (2 Euros). Mon oncle s’est dernièrement épris d’Eminem. Dans un des kiosques, nous remarquons un jeune vendeur. Noir de peau, de grandes lunettes, la chemise ouverte sur le torse. Il a du style. Nous nous approchons. Mon oncle lui demande :
- Aurais-tu Eminem ?
Le type le regarde pendant quelques secondes. L’attitude désinvolte, il penche tout son corps sur le comptoir garni de CDs de tous genres. Il répond calmement :
- Eminem, ce n’est pas un chanteur. Choisis autre chose…

Mon oncle me regarde. Je le regarde. Il vit aux États-Unis. Je vis où vous savez. Parfois, souvent, ou même tous les jours de notre séjour, nous sommes des étrangers au Maroc.

Mon oncle me regarde. Je le regarde. D’un signe de la tête, on se met d’accord sur l’imminente nécessité de déguerpir. Un bref salamou alikoum et nous partons.

Quelques mètres plus loin, je pouffe de rire, il pouffe de rire, nous pouffons de rire.

Le dépaysement, ce n’est pas seulement la plage, le désert, les odeurs, le couscous, la lenteur, le muezzin et Marrakech.

Choisis autre chose.

C’est une autre forme de dépaysement.

D'ailleurs, maintenant que j'y pense, ça ferait un bon slogan de parti politique.

Choisis autre chose.

Labels:

<$I18NNumpersonnes$>:

At 29/7/07 2:12 PM , Anonymous Rédactrice chauve said...

Intéressant de constater qu'un Marocain puisse se sentir dépaysé sur les lieux où il a grandi. J'allais d'abord écrire "dépaysé chez lui", mais manifestement, c'est maintenant ici chez toi.

 
At 29/7/07 11:25 PM , Blogger Reda said...

N'empêche que le vendeur savait ce qu'il disait.

Welcome back.

 
At 30/7/07 11:34 AM , Blogger Onassis said...

Rédactrice : effectivement, c'est ici maintenant.

Reda : Élitiste va. Je te vois bien dire la même chose de Tiesto :)

Thanks.

 
At 30/7/07 12:42 PM , Anonymous Kennza said...

Hahaha, typiquement marocain ce commentaire en effet.

Bon retour!

 
At 30/7/07 9:03 PM , Anonymous Anonymous said...

Don’t wear off your youth in cold climate. Your real country is where your dream is. Is it at minus 50? If not move south and you will find MIT, Yale, Harvard, Stanford, Apple, Microsoft, Sun, Intel, AMD, great movie makers, etc… I agree that you may find some crazy people at wedding party putting Speedo swimwear and dancing with Aicha, but there are harmless......:See you here then ?

Concerning Eminem and 50 cents, except the GLAADs, who cares? :)

 
At 31/7/07 9:45 AM , Blogger Onassis said...

Kennza : merci.

Anonymous : Speedo swimwear are mostly enjoyable especially when having Harira at 6 in the morning. Are they not ?

Your real country is where your dream is. I like, i like. It's not only well said, it's true !!

PS : Who is Aicha ? I missed that one :)

Take it easy for there is nothing that we can do.

 
At 7/8/07 9:57 PM , Blogger Blanche said...

J'ai peut-être un début de réponse pour toi: il me semble qu'il y a qq temps, Eminem était considéré comme un rappeur raciste, en Europe; ton vendeur en serait-il resté là?

 
At 8/8/07 11:29 AM , Blogger Onassis said...

Possible Blanche. Quoique j'avais l'impression que la méprise était plutôt "artistique" qu'autre chose. Mais qui peut savoir ce qui se cachait dans sa cervelle....

 

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]

Links to this post:

Create a Link

<< Home